31/10/2011 12:50 | Lien permanent | Tags : matin, semaine, invite

Une vie si bien rangée

ROSSET_1.jpgMa copine Magali, c’est le genre de fille qui file des complexes. Je la croise dans la rue, ma fille tombe, hop, elle sort un désinfectant et des sparadraps de son sac. Elle, elle a toujours tout dans son petit sac, toujours un paquet de mouchoirs! Moi, quand on me demande un mouchoir, je cherche même plus, je sais que j’en ai pas.

Chez elle, c’est beau et tout est rangé, tout. Et elle travaille, Magali. A plein-temps. Elle a deux enfants, bien élevés, et y a pas un jouet qui traîne dans le salon. Mais même pas un! Dans son armoire, les pulls sont pliés et triés par couleur. Y a pas de poussière sur ses livres. C’est donc qu’en plus, elle lit. Et elle se souvient de ce qu’elle a lu, elle peut en parler des heures. Elle connaît toutes les séries, même celles qui sont pas sorties en Suisse.

Si j’ai besoin d’un osthéo, d’un psy, d’un coiffeur, d’un kiné, d’un répétiteur, d’un pédiatre, elle a une adresse.

Elle ne manque jamais de capsules pour sa machine à café. Elle a toujours du lait en réserve. Elle sait où est le tire-bouchon. Elle en a deux. Un dans la cuisine, un dans le salon. Elle trie ses déchets, elle fait même du compost, et pourtant chez elle ça sent pas l’orange pourrie.

Quand elle fait ses valises pour partir en vacances, elle a des listes. Et, quand elle rentre de voyage, une heure après, y a plus rien qui traîne. Les valises sont à la cave et la machine à laver tourne.

Son chéri, elle a aussi voulu le ranger, il est parti…

Ça me dérange.

Brigitte Rosset, Comédienne