19/11/2011 11:21 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : invité, semaine, matin

Dodo, l’enfant do…

ROSSET_1.jpgC’est inhumain d’arracher un enfant à son sommeil pour l’emmener à l’école en novembre!

On a fait tellement d’efforts pendant ses trois premières années pour qu’il dorme: on en a usé des stratagèmes pour qu’il ferme ses petits yeux, chanté des berceuses, fait des tours en voiture pour l’endormir, avalé des kilomètres avec bébé dans les bras, des promenades en poussette…

On a transformé sa chambre en forteresse du sommeil, accroché un «chut bébé dort» sur la porte, enlevé les piles de la sonnette de l’entrée. On a même acheté une machine à laver silencieuse!

Et quand petit trésor arrive à l’âge où, enfin, il a compris que c’est sympa de dormir le matin, que maman est de meilleure humeur quand elle a ses huit heures de sommeil: on l’arrache à son lit douillet, pour l’envoyer faire de la pâte à modeler!!!

Maman prend sa voix toute douce, la même qui lui disait «dort mon bébé, dort, tout va bien maman est là, tout va bien»; lui chuchote dorénavant dans les oreilles: «Il faut se réveiller, c’est l’heure, ouvre tes petits yeux mon chouchou.»

– Mais maman, il fait nuit!

– Oui il fait nuit, mais c’est l’heure d’aller à l’école.

– Mais maman, le soleil, lui, il dort encore!!

Et quand il deviendra adolescent, on l’engueulera parce qu’il émerge à midi en se grattant le nombril. Allez comprendre la logique des adultes…

«L’enfance est le sommeil de la raison», disait Rousseau. Ben moi, je dis: «On n’a pas raison avec le sommeil de nos enfants!»

Brigitte Rosset, comédienne

Les commentaires sont fermés.