28/01/2012 10:19 | Lien permanent | Commentaires (0)

C’est tellement beau le progrès

ROSSET_1.jpg– Regarde, c’est formidable, tu peux faire des photos.
– Ah oui, oui.
– Tu vois la qualité?
– Oui, oui, je vois.
– Là, c’est mon petit-fils avec un chapeau de Père Noël, il est drôle, hein?
– Oui, oh oui.
– Pis je peux faire des films aussi. Regarde, c’est mon petit-fils sur sa luge, avec son chapeau de Père Noël, il est chou, hein?
– Oui, il est chou.
– Et je peux aussi regarder mes mails. Tu vois, ça c’est une image que ma fille m’a envoyée de ma petite-fille aux Etats-Unis. Elle est belle, hein?
– Oui, elle est très belle.
– Et puis je peux regarder le temps qu’il fait à Nice.
– Ah oui, c’est utile.
– Oui, si je veux aller dans mon appartement de Nice, je peux voir s’il fait beau ou pas.
– Ah oui, effectivement.
– Je peux aussi jouer aux échecs. Regarde, c’est mon fils qui m’a installé le jeu. C’est bien, hein?
– Ah oui.
– Et là, tu vois? Hop, je peux écouter de la musique. C’est ma grande petite-fille qui m’a mis tout dedans.
– Ah oui, c’est formidable.
– Et là, j’ai même les horaires de train, quand je veux aller voir mes amis. Tu sais, ceux de Lausanne.
– Ah oui, c’est pratique.
– Et je peux rajouter plein de choses. Ah non, c’est extra. Je suis ravie. Mais pourquoi tu gardes ton vieux machin, toi?
– Ben, j’ai pas d’enfants, pas de petits-enfants, pas d’appartement à Nice, pas d’amis à Lausanne… En fait, j’en ai pas vraiment besoin.
– Oui, alors ça, c’est vrai. T’en as pas besoin…
– Mais, sinon le tien, il fait pas téléphone?
– Mais bien sûr. Pourquoi?
– Parce que tu m’appelles jamais.
–…

Brigitte Rosset, comédienne

Les commentaires sont fermés.