24/03/2012 09:33 | Lien permanent | Commentaires (0)

Les «règles» du dimanche soir…

ROSSET_1.jpg

– Soph, tu fais quoi ce soir?
– Le dimanche soir, je me couche le plus tôt possible.
– Pourquoi?
– Parce que j’ai le monstre blues…
– Toi aussi? Dingue! Tu t’es déjà demandé d’où ça venait?
– Le dimanche, c’est la fin d’un truc et le renouveau d’un autre truc. Comme les règles. Je t’explique: les règles, c’est notre grand cycle de 28
jours et la semaine, c’est le petit cycle de sept jours. On a donc quatre petits cycles dans le grand cycle. C’est pour ça. Faut juste l’accepter. On peut rien y changer.
– Ha bon, tu crois?
– Je ne crois pas, je sais. C’est pas pareil.
– Ouais… Et donc les hommes, ils ont jamais le blues du dimanche soir alors?
– Si, y en a plein. Et, comme par hasard, c’est ceux qui ont une grande part féminine. T’as jamais remarqué?
– Non, jamais.
– Tu te souviens de Louis? Ben lui, c’était terrible. Baptiste, pareil, Jean-François, idem… Olivier, pfff… Alfred, Richard, Luc…
– En fait, tous tes mecs avaient le blues du dimanche soir.
– Tous! ET tous avaient une grande part féminine. Tu vois? C’est comme ça.
– Ben, peut-être aussi que c’est juste contagieux.
– C’est-à-dire?
– C’est comme la bonne humeur, c’est communicatif.
– Tu veux dire que c’est de MA faute si mes mecs avaient le blues le dimanche soir?
– Non, je me pose juste la question.
– Je te dis que c’est à cause de nos cycles, ça semble évident, non??!?!
Et quand t’as tes règles un dimanche soir, ça se passe comment alors?
– Je t’en pose des questions, moi???
–…

Hé ben, vivement la ménopause!

Brigitte Rosset, comédienne

Les commentaires sont fermés.