23/10/2012 07:44 | Lien permanent | Commentaires (0)

Le train-train déraille

ROSSET_1.jpg- Votre billet, s’il vous plaît!
 
- Voilà, monsieur.
- Il n’est pas valable, madame.
- Pardon?
- Vous avez pris un billet le 22
et on est le 23.
- Ben oui, je suis partie hier,
et je rentre aujourd’hui.
- Mais votre billet n’était valable qu’hier, madame.
- Désolée, je croyais qu’il était valable 48 h.
- Celui-là non. Il fallait le préciser sur la machine.
- Je ne savais pas.
- Vous êtes censée le savoir.
Je dois donc vous amender.
- Mais enfin, vous voyez bien que je n’ai pas utilisé mon retour hier?
- C’est pas parce qu’il n’est pas poinçonné, que vous ne l’avez pas utilisé. Qui me dit que vous n’êtes pas rentrée hier, que vous n’avez pas été contrôlée et que du coup, vous êtes revenue à Lausanne ce matin, pour repartir sur Genève, avec ce même billet?
- Mais c’est vrai ça! Je suis rentrée hier soir, et ce matin, comme j’avais rien de mieux à faire, j’ai décidé de courir jusqu’à Lausanne, de me glisser dans le train pour revenir, et de profiter ainsi d’un voyage gratuit.
- Et pourquoi pas?
-… Bon, et je vous dois combien?
- Alors, 90 fr. d’amende, plus le trajet, ça vous fait 111 fr.
Et vous avez de la chance, vous avez un abonnement demi-tarif!
- Chouette! Et si j’avais pas pris de billet
du tout?
- Idem!
-Hein?? Vous trouvez ça normal, vous??
-Normal ou pas, moi, j’applique le règlement.
- Je vois… Mais «vous»,
vous en pensez quoi?
- Je suis pas là pour penser, madame.
- Mais vous avez bien un avis?
- Si j’en avais un, je ne ferais pas ce boulot,
- C’est vous qui le dites, monsieur.
 
Brigitte Rosset, comédienne

Les commentaires sont fermés.