14/01/2014 07:26 | Lien permanent | Commentaires (0)

La chaleur, ça monte à la tête

ROSSET_1.jpg- Je te dis, Françoise: on nous dit pas tout!


- Pas tout quoi??

- Tu trouves normal, 13 degrés, en janvier?

- Je sais pas… C’est vrai que c’est pas habituel.

- Et?…

- Et quoi??

- Ben… C’est le réchauffement!! Ça y est!

- Enfin, Yvonne, ça a pas commencé cette année! On en parle depuis un moment du réchauffement!

- Oui mais là, on y arrive vraiment à…

- A quoi?

- A la fin du monde, Françoise!! Y a une poignée de gens qui est au courant, là-bas, dans les hautes sphères. Les dirigeants, ils savent qu’on arrive à la fin. Ils ont sûrement la date, et ils disent rien. Et tu sais pourquoi ils disent rien? Parce qu’il n’y a pas assez de place dans les fusées!! Ce sera réservé à l’élite, les fusées. Toi et moi, Françoise, on peut toujours crever, brûlées par le soleil. Une couturière, dans l’espace ça pourrait être utile, pourtant, non? Ben ils s’en foutent. Ils voleront avec des trous aux chaussettes. J’espère que toi et moi, on sera encore vivantes pour assister à ça, et tu verras que j’avais raison! J’ai l’air d’une folle, mais j’ai raison! Tu trouves pas étrange qu’ils n’arrêtent pas d’aller explorer des planètes, et qu’on nous raconte pas ce qu’ils y trouvent? On nous dit pas, non, non. Moi je te dis, ils préparent la fuite, sur une autre planète, et avec «nos» impôts, Françoise! Ben tu sais quoi? Je paie plus mes impôts, et voilà!!


- Ben moi non plus, tiens, je vais plus payer. Et toc! Qu’ils trouvent d’autres pigeons pour payer leurs fusées.


- Et toc!

Brigitte Rosset, comédienne

Les commentaires sont fermés.