25/02/2014

Bobonne, Bruxelles, et Bibi

ii.jpg- Tu vois, Hans, j’ai voté non le 9. Faut dire que j’ai pas beaucoup approfondi le sujet… Les étrangers, en fait, je suis ni pour ni contre, enfin, ça dépend qui. De toute façon, lire tous ces machins qu’on nous envoie, ça prend trop de temps, et pis j’y pige rien. Ces types de l’UDC, je les aime pas trop, ils me plaisent pas vraiment, alors quand ils proposent un truc, je dis non, systématiquement. Et pis ceux du PS c’est pas mieux, je comprends jamais leurs arguments… De toute façon, ma femme, elle vote toujours exprès l’inverse de ce que je vote, et du coup mon vote, il sert à rien.
- Non, pas à rien. Mon Robert, c’est important de voter!
- Ouais… Ben sur ce coup-là, tu vois, je regrette mon vote.
- Mais pourquoi?
- Regarde comme on nous fait la leçon maintenant, partout en Europe. On se fait traiter de tous les noms d’oiseaux. Non mais ça joue ou quoi? C’est la démocratie ou pas? On a le droit de décider ou pas? On a le droit de s’exprimer ou pas?
- Ah oui, ici, on a cette chance…
- Et pis ils voudraient quoi, là-bas, à Bruxelles? Nous expliquer comment on doit faire chez nous? Non mais?? Déjà au bistrot, les flics décident de ce que j’ai le droit de boire, pour fumer c’est dehors, et à la maison, je décide de rien! Bobonne, c’est pas Bruxelles, je te jure, c’est bien pire!! Et toi?
- A la maison, ça va…
- Non j’veux dire, toi, t’as voté quoi?
- J’ai pas le droit, je suis pas Suisse. Mais moi, j’aurais pas voté comme toi, y a trop d’étrangers ici…

04/02/2014

Des crêpes pas très catholiques

 

ROSSET_1.jpg– Mamaaan, dimanche on a pas fait de crêpes!!!
 
– Arrête de hurler comme ça, qu’est-ce qui se passe? Tu pourrais me dire: «Bonjour, maman chérie…»
 
– Mais, mamaaan, on a pas fait de crêpes dimanche!
– J’ai entendu, et alors??

– Ben, ça va nous porter malchance.

– Mais qu’est-ce que tu racontes?

– Mais ouiii! Ce dimanche, on était le 2 février, et il faut faire des crêpes, parce que c’est la fête de Chandler. C’est Magali qui m’a raconté que, en fait, Chandler, c’était un copain de Jésus qui vivait en Bretagne et, quand il invitait Jésus dans sa maison pour son anniversaire, son anniv à lui donc et pas à Jésus, il faisait des crêpes. Et alors, comme Jésus aussi il aimait beaucoup les crêpes, parce que ça lui rappelait le soleil de son pays, et que son copain Chandler, comme celui dans la série «Friends», tu vois? Ben, il avait de grands champs de blé, alors il prenait du blé de son champ pour faire les crêpes et Jésus, pour le remercier, il demandait à la terre de faire de beaux épis de blé pour son copain, et pis aussi pour les autres. Et si on mange pas des crêpes le jour de l’anniversaire du copain de Jésus, ça porte malheur, TU COMPRENDS?

– On se calme! Déjà, c’est pas Chandler, c’est la fête de la Chandeleur, et puis c’est pas un copain de Jésus mais…

– Mais ça, je m’en fiche! La question très importante, maman, c’est: on mange des crêpes ce soir? Parce que, bon, déjà on a pas mangé des galettes pour les Rois, alors quand même!
 
Brigitte Rosset, comédienne