13/05/2014 12:27 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : invité, matin

La fête des belles-mères

invité, matin– Et Suzanne, t’as fait quelque chose, toi, pour la Fête des mères?

– J’ai été invitée par mon fils et ma belle fille, dans un restaurant pas très joli. On a vraiment pas bien mangé. C’était carrément mauvais. J’imagine que c’était pas cher. Et si tu avais vu la robe de ma belle-fille! Elle s’habille tellement mal. Et ça ne s’améliore pas avec les années! Mais quelle horreur, un vrai sac, sa robe! Comme j’avais honte! Ma petite-fille aussi était très mal habillée… Elle m’a offert un bricolage inutile, en papier mâché, recouvert de paillettes jaunes et bleues. A quoi elles pensent, les maîtresses? Les paillettes, c’est un vrai cauchemar. En rentrant, j’en avais plein mon sac à main. J’ai dû tout sortir et tout laver. Je peux te dire que j’ai jeté illico cette horreur à la poubelle. Tu sais, en fait, je suis certaine que ma belle-fille s’est débarrassée du cadeau de sa fille, en lui disant de me le donner. Mon fils m’a offert un bouquet de fleurs, quelconque, pas joli. Tu sais, ces bouquets qu’on trouve vite fait dans les stations essences. J’ai fait exprès de l’oublier au restaurant, et ma belle-fille, cette gourde, m’a couru après pour me le redonner! Et celle-là, même pas un petit cadeau pour moi, rien! Et toi Elisabeth, t’étais où dimanche?

– J’étais toute seule à la maison. J’ai même pas reçu un téléphone de ma fille, ou de mon fils.

– Mais c’est normal Elisabeth, tu vois, tu râles tout le temps. Tes enfants n’ont pas envie de te voir, c’est normal!

Brigitte Rosset, comédienne

Les commentaires sont fermés.