27/05/2014 09:13 | Lien permanent | Commentaires (0)

Y a des bonnes nouvelles qui sont de mauvaises nouvelles

ROSSET_1.jpg– Alors, Louise, contente?
 
– Et pourquoi je serais contente?
 
– Le mariage de ton fils! Edith m’a dit!
 
– Sacrée Edith, elle peut pas se taire, non? Faut toujours qu’elle raconte tout, celle-ci!

– Enfin, Louise, c’est une bonne nouvelle! Quand Edith m’a dit, j’étais toute contente pour toi.

– Ben, sois contente pour toi, et ça ira déjà très bien!

– T’es pas contente?
 
– Non!
 
– Pourquoi, ma Louise?

– Je t’en pose des questions, moi?

– Mais, Louise, je suis ta vieille amie, non?

– Si je te raconte, tu vas le répéter à Edith, qui va le raconter à tout son immeuble, et demain, au tea-room, tout le monde viendra m’en parler, ça va encore me gâcher la journée. Il m’en reste pas des masses non plus, des journées, alors autant qu’elles soient bonnes, non?

– Allez, ma vieille, vide ton sac! Promis, j’en parlerai pas.
 
– Bon, déjà, ils ne se marient pas à l’église!

– Et c’est ça qui te chagrine?

– Mais nooon! Bon, un peu, mais c’est pas le plus grave…

– C’est quoi le plus grave?

– Ben…

– T’as pas choisi la robe avec ta future belle-fille?

– Tu rigoles ou quoi?? Aller choisir une meringue avec celle-ci, non merci…

– Alors quoi? T’aimes pas ta future belle-fille, c’est ça?
 
– Je l’aime pas du tout, tu veux dire, mais c’est pas le plus grave!

– Elle est enceinte?

– Mais quelle horreur, hou là là! Je vais te dire, je prie tous les jours pour que ça n’arrive jamais!

– Bon, alors, c’est quoi le problème?

– Je ne suis pas invitée… Tu trouves ça normal, toi?

– Ben…

Les commentaires sont fermés.