24/11/2014 08:26 | Lien permanent | Commentaires (0)

Crêpage au salon

– C’est la première fois que vous venez?
– Oui.
– Non, parce que ici, des teintures comme ça, on fait pas. Hein Jocelyne?
– Ha non Lou, jamais! Si on fait ça, Tim il nous vire illico!!
– Vous avez fait quand cette teinture??
– Ça date un peu, je dirais…
– Un peu?? Vous voulez refaire la couleur?
– Oui, rafraîchir…
– Rafraîchir?? Je dirais pas ça comme ça. Faut tout refaire! Hein Jocelyne, pour la dame, faut tout refaire, non?
– Ha ouais, là faut tout reprendre!
– De la racine aux pointes. Et encore, je sais pas si on va réussir à rattraper.
– Et est-ce que vous pouvez couper un peu?…
– Un peu?
– Je voulais couper les pointes. J’ai vu que j’avais des fourches.
– Mais on va pas pouvoir couper que les pointes! Non, non, non. Faut enlever au moins vingt centimètres. C’est pas des fourches que vous avez, c’est carrément un balai serpillière. Hein Jocelyne?
– Hou la la, ouais, c’est grave là!
– Et votre coupe, pfff… Faut tout réinventer! Hein Jocelyne?
– Ha ouais, là faut tout réinventer!!
– Vous aviez pris rendez-vous?
– Non pas du tout, je passais devant…
– Vous avez de la chance, j’ai pas de cliente dans l’immédiat.
– Et Jocelyne non plus, elle n’a pas de rendez-vous?
– T’as personne, Jocelyne?
– Nan. Personne avant trois heures.
– Ben c’est parfait! Vous savez quoi? Je suis pas certaine d’avoir vraiment le temps pour tout ça alors, occupez-vous plutôt de Jocelyne. Je pense qu’il faut vite rafraîchir ses mèches roses, et en échange, elle pourra vous épiler la moustache, et pas qu’un peu!!

Les commentaires sont fermés.