06/05/2014

Il est libre, Max

 

ROSSET_1.jpg– Mon Philou, c’est tellement bien d’être célibataire!
 
– Peut-être… Moi, je suis heureux avec Soph.
 
– Ouais c’est ça, heureux… T’as oublié tous les avantages du célibat? S’cuse un message… Bah c’est rien.
 
– Peut-être que j’ai oublié…
 
– Mais, c’est pas «peut-être» mon Philou, c’est certain! Regarde-moi, j’ai pas l’air heureux? Je pète la forme mon gars. Je revis. Je ne me suis jamais senti aussi bien! Plus en couple mon Philou, fini, terminé!! Youpiiie. C’est le paradis! Je suis libre!! S’cuse, un message…
 
– Tant mieux Maxime,
c’est top. J’avais peur que tu déprimes.
 
– Quoi? Parce que cette grognasse de Leslie a décidé de me larguer, je devrais déprimer? Tu me fais rire!! Elle m’a rendu service cette pétasse, je te jure. Je devrais la remercier, vraiment. Je suis liiibre! Et pour un moment, c’est moi qui te le dis!!
 
– Ben c’est nickel!
 
– S’cuse, un message… Et elle me manque tellement pas!!
 
– Mais tant mieux, tant mieux!!
 
– Plus besoin de mentir. T’imagines? Scuse, un message… Plus besoin d’inventer n’importe quoi quand tu rentres tard, plus besoin de justifier les messages que tu reçois, plus besoin d’effacer tes mails, plus besoin de ranger, plus besoin de te raser. La liberté mon gars! S’cuse, un message… C’est…
 
– Ça va Maxime? T’es tout blanc.
 
– Heu… oui, ça va… Ça va…
 
– T’es sûr?
 
– Ouais, ouais. C’est un message de Leslie… Elle dit qu’elle regrette, et qu’elle m’aime… Je fais quoi Philou??
 
– Ben t’es libre Max, tu fais comme tu veux, non?
 
–…

29/04/2014

Papy et petite crevette

ROSSET_1.jpg
– Alors, René, un grand-papa heureux?
 
– Oh, mais c’est pas possible…
 
– Tellement tu es heureux?
 
– Non, tellement je réalise pas.
 
– Tu réalises pas quoi?
 
– Ben, que je suis grand-père.
 
– C’est formidable, non?
 
– Tu dis ça, Steph, parce que ça ne t’est pas encore arrivé! Déjà, père, c’est un coup de massue sur la tête, mais grand-père, c’est… c’est…
 
– Mais pleure pas, mon René, allons…
 
– Mais si tu voyais cette petite crevette, mon Steph. Jamais ma fille n’a été aussi petite. Je te jure, c’est pas possible! Mais comme c’est joli! Et ces petites mains, ces petits pieds.
 
– Tu l’as prise dans tes bras?
 
– Impossible, trop peur de la casser avec mes grosses paluches. Et ma fille, ma petite fille, pour moi, c’est toujours ma petite. C’est ma toute petite fille, qui est devenue toute grande, qui s’est mariée avec un tout grand, pas beau du tout, de plus en plus pas beau d’ailleurs, qui a fait des trucs avec MA fifille, et qui est devenue MAMAN. Et ma fille qui dit à sa crevette: «Regarde, ma princesse, c’est papy. Tu vois, c’est papy!» Moi, papy!!!
 
– Mais c’est beau tout ça, mon René! Pas fier, le René?
 
– Sais pas, je réalise pas bien…
 
– Et ta femme, toute fière?
 
– Ah non! Ma femme, elle l’a pas encore vue, la crevette!
 
– Et pourquoi?
 
– Elle s’est encore fâchée avec sa fille.
 
– Pourquoi?
 
– Le prénom de la crevette…
 
– Comment qu’elle s’appelle?
 
– Jeanine!
 
– Etonnant… Bon, ça peut revenir à la mode, on sait jamais…
 
– Ouais… Et Jeanine, c’est le prénom de la mère du grand pas beau…
 
- Ah…

22/04/2014

Jésus, Pascal et Valentin

ROSSET_1.jpg– Il a de la chance, il a plein de fêtes Jésus, hein, maman?
– Oui, ma chérie.
– Maman, pourquoi à Noël, quand Jésus est né, on mange toujours une dinde?
– Parce que c’est une tradition.
– Dac, c’est comme la couronne des Rois, après les vacances de Noël?
– Oui, exactement, c’est aussi une tradition…
– Comme les œufs et les lapins et tous les chocolats pour Pâques?
– Voilà…
– Mais la Saint-Valentin, quand c’est la fête des amoureux, là, c’est pas une tradition de Jésus! C’est juste pour les amoureux. C’est comme quand c’est mon anniversaire à moi, on fait une fête, avec un gâteau et tout, mais ça n’a aucun rapport avec Jésus…
– Euh… Oui…
– Parce que, maman, Pâques, c’est bien aussi une fête pour Jésus, non?
– Oui, enfin, le vendredi, on dit le Vendredi-Saint, c’est le jour où Jésus est mort. C’est quand on l’a mis sur la croix. Après, il a ressuscité, et après…
– Mais c’est pour lui qu’on fait une fête, non?
– Oui…
– Maman, le papa de Jésus, il s’appelle comment déjà?
– Le papa de Jésus, c’est Dieu, ma chérie.
– Non, l’autre papa, comment il s’appelle?
– Comment «l’autre»?
– Celui qui était avec la maman de Jésus…
– Hein? Ah oui, le mari de Marie, il s’appelle Joseph.
– Joseph… Ah bon… Et alors c’est qui Pascal?
– Quel Pascal?
– Ben, celui qui a sa fête à Pâques en même temps que Jésus…
– Je comprends pas bien, chérie.
– Mais ouiiiiii, quand on était chez grand-maman ce week-end, partout où on allait, les gens ils disaient: «Bonne fête Pascal!» Alors c’est qui Pascal?

Brigitte Rosset, comédienne