03/03/2012

Peau de vache

brigitte_rosset.jpg– Cette femme, tu lui donnes quel âge?
– Heu… Dans la cinquantaine, comme nous.
– Elle a 65 ans. Elle a tout refait.
– Ben, ça se voit. Ça donne pas envie.
– Mais tu lui donnais quinze ans de moins.
– Je sais jamais donner un âge aux gens.
– Moi, j’ai quel âge, tu crois?
– Ben, je sais, t’as 55 ans.
– Chut, moins fort. Mais tu me donnerais quel âge?
– Mais j’en sais rien, puisque je sais que t’as 55 ans.
– Hier, on m’a donné 43 ans.
– Qui???
– Mon prof de fitness. Je l’adore. Il est complètement refait, il fait pas du tout son âge.
– Il a quel âge?
– J’en sais rien, mais je vois bien qu’il fait plus jeune que son âge.
– Moi, je suis vraiment pas tentée.
– Ah non?
– Je trouve ça laid.
– Ah bon? Et tes poches sous les yeux, tu assumes?
– Ben…
– T’es courageuse. Moi, si j’avais tes cernes, j’hésiterais pas. Ta bouche aussi, elle tombe, c’est dommage.
– Ma bouche tombe?
– Si tu te sens bien comme ça… Tu vois là, ça tombe.
– Peut-être qu’elle tombe un peu.
– T’as trouvé les bons soutiens-gorge, c’est déjà ça.
– Tu crois que mes seins tombent?
– C’est évident! Si la bouche tombe, les seins aussi. Mais c’est normal à ton âge.
– Et c’est tout?
– Si je peux me permettre, tu devrais aussi remonter un peu tes joues.
– C’est tout?
– Si tu fais tout ça, ce sera déjà pas mal. En même temps, c’est un peu tard.
– Je peux te dire quelque chose?
– Mais bien sûr, ma chérie.
– T’es tellement mal dans ta peau, tu devrais arrêter de te la faire tendre de partout, tu devrais carrément la changer!
– …
J’adore les salons de thé.

Brigitte Rosset, comédienne

25/02/2012

Questions d’enfants

ROSSET_1.jpgMes enfants posent beaucoup de questions…

– Si je mange un oiseau, est-ce que je volerai mieux?
– Maman, c’est qui la grand-mère de Jésus?
– J’étais où quand j’étais pas née?
– Dis, maman, tu connais mon papa?
– Est-ce qu’on s’ennuie quand on est mort?
– Pourquoi tu sautilles jamais quand tu marches dans la rue?
– Pourquoi on n’a pas une maison avec un jardin?
– Est-ce qu’on est obligé de travailler quand on est grand?
– Ton papa, il a été vivant une fois?
– Si on meurt juste un peu, on peut revenir après?
– Est-ce que, quand tu étais petite, tu étais déjà grande?
– Tu aimes plus qui? Jules, Clémence ou moi?
– Pourquoi c’est pas les papas qui donnent du lait aux bébés?
– Est-ce que dans le robinet de la cuisine y a l’eau des toilettes?
– Est-ce que je peux ne jamais devenir grande?
– Pourquoi c’est moche, une huître?
– Est-ce que, si tu mets mes lunettes, tu vois les mêmes choses que moi?
– Pourquoi, quand on va au parc, t’as pas envie de faire de la balançoire?
– Jérôme et Luc, ils savent qu’ils ne peuvent pas faire un bébé ensemble?
– Est-ce que, si j’étais pas ton enfant, tu m’aimerais quand même?
– Est-ce que Dieu me connaît?
– Est-ce que, si je marche très vite, le temps avance plus vite?
– Si on fête pas son anniversaire, on a quand même un an de plus?
– Est-ce que tu peux attendre que je sois grande pour mourir?
– En tout, je dois aller à l’école encore combien de dodos?
– Si j’avais pas été dans ton ventre, est-ce que je serais restée toute ma vie dans le zizi de papa?

Et, souvent, je n’ai pas de réponse.

Brigitte Rosset, comédienne

18/02/2012

Justes brèves d’ado

ROSSET_1.jpg- Dis, maman, t’as pas trouvé dans ma chambre un pull en cachemire blanc?
- Avec des manches roses?

- Heu... oui. C’est un pote qui l’a oublié samedi soir…

***

-Tu sais pourquoi nous, les ados, on parle fort dans le bus?
- Non
- Pour qu’on nous écoute!

***

- Allô, maman? Dis, tu rentres à midi?
- Non, désolée, Jules. Pourquoi?
- Je dois rendre une épreuve, je peux imiter ta signature, s’il te plaît?

- …

***

- Jules, arrête de faire hurler ta sœur!
- Mais elle crise parce qu’elle veut pas que j’appelle son hippo en peluche «Succion». C’est joli, non, l’hippo «Succion»?

***

- Ça va, ma petite maman?
- Oui, très bien.
- Ta vie alors, ça va?
- Mais oui. Et toi?
- Tout bien! Dis-moi, petite maman, tu es là ce week-end?
- C’est-à-dire?
- Non, juste savoir si tu es là…
- En fait, c’est pas de savoir comment je vais qui t’intéresse.
- Si, bien sûr… Mais, maintenant que je me suis intéressé à ta vie, je peux enquêter pour mon compte. Je peux inviter des potes à dormir samedi soir?

***

- Jules, debooooout!
- Tu sais, maman, c’est quand même space. Quand on est petit, on nous oblige à dormir un max, et plus tard, on nous engueule parce qu’on émerge à midi!

***

- Jules, tu te rends compte? Ta grand-mère veut faire un saut en parapente pour ses 79 ans!
- Whaouuu, je peux y aller avec elle? C’est trop la classe de s’envoyer en l’air avec sa grand-mère!

***

- J’aime pas ces jeux vidéo, Jules, c’est violent!
-Mais, maman, c’est pas violent, c’est des jeux. Tu sais, c’est la vraie vie qui est violente…

***

Sacré Jules…

 

Brigitte Rosset, comédienne