11/02/2012

C'est chouette les copines

ROSSET_1.jpg– Vous faites quoi mardi soir?
– Mardi qui vient?
– Je sais pas trop. Pourquoi?
– Je me disais qu’on pourrait se voir…
– Ben oui, pourquoi pas.
– Mais oui!
– En fait, j’aimerais beaucoup qu’on passe la soirée ensemble ce mardi.
– Mais attends, Soph, c’est ton anniversaire mardi?
– Mais non, Soph elle est du 15 juin.
– C’est vrai, je m’en souviens jamais… Désolée.
– Ouais…
– J’aimerais vous inviter chez moi mardi.
– Non mais on va au restau alors, c’est plus simple. Tu vas pas nous faire à manger.
– Ouiiii, on va au restau.
– Non, pas au restau mardi! J’aimerais vous faire à manger à la maison.
– Mais enfin Soph, qu’est-ce qui te prend? Tu nous invites jamais chez toi…
– C’est vrai ça, on n’a jamais été manger chez toi Soph!
– Ben justement, je me disais que c’était pas sympa.
– Yves termine plus tôt mardi. Ça t’embête s’il vient aussi?
– Ben euh…
– Si tu prends Yves, je prends Gérald alors.
– Mardi, j’aimerais faire un dîner nanas!!!
– …
– Mais qu’est-ce qui se passe Soph?
– Il se passe que mardi, c’est la Saint-Valentin, les filles. Et même si je m’en tape complètement, j’ai aucune envie de rester seule à la maison. Encore moins d’aller au restau, pour croiser plein de couples tout mignons, avec des cœurs dans les yeux, des roses partout, et de me dire que toutes mes copines ont des mecs formidables, et que moi, j’ai 36 ans, pas d’enfants, pas d’amoureux et que je vais finir comme une vieille bique toute seule dans mon trois-pièces… Voilà ce qui se passe!!!
– …
– On vient mardi Soph!!!

Brigitte Rosset, comédienne

04/02/2012

Les goûts des autres

invite.jpgJ’aimerais faire les menus du week-end. Alors, dites-moi, vous n’aimez pas quoi?

– Jacques et moi, on est pas compliqués. On mange de tout. Hein Jacques?

– Oui, de tout.

– C’est parfait. Et Clémence et Laurent? Y a des choses que vous n’aimez pas?

– Laurent, c’est bien simple, il n’aime rien. Son palais, c’est un vrai cauchemar.

– Mais enfin, Clémence, arrête. C’est très gênant.

– Mais Laurent, puisque Béatrice demande…

– Oui mais bon, c’est pas vrai, je n’aime pas rien.

– Si, tu vas voir, Béatrice, il n’aime rien.

– Le poulet, il aime?

– Ha non, le poulet, il n’aime pas!

– Mais oui, j’aime beaucoup le poulet.

– Ha oui? C’est nouveau ça!

– Mais mon amour…

– On y va pour le poulet, dimanche midi.

– C’est vrai, Laurent, sincèrement, tu n’aimes rien!

– Mais enfin, Clémence, arrête. Je n’aime pas rien.

– Et le poisson, il aime?

– Il déteste!

– Non, Clémence, enfin! Béatrice, du poisson, ça ira très bien.

– Ce soir poisson. Et comme cet après-midi, on va chercher des truffes, je pensais en mettre dans le poulet. Vous aimez tous les truffes?

– Ha oui!

– Non, Laurent n’aime pas les champignons.

– Mais enfin, Clémence, j’adore les champignons.

– Ha bon, tu adores les champignons?

– Parfaitement Clémence, j’adore les champignons.

– Je te rappelle juste, que quand j’ai fait ma recette de champignons aux agrumes pour ta famille, tu as tout vomi… Idem pour le poulet au cacao et pour mon poisson à la menthe…

– Oui mais enfin…

–…

– C’est «ma» cuisine que tu n’aimes pas Laurent???

–…

– Bon, je vais faire les courses…

 

28/01/2012

C’est tellement beau le progrès

ROSSET_1.jpg– Regarde, c’est formidable, tu peux faire des photos.
– Ah oui, oui.
– Tu vois la qualité?
– Oui, oui, je vois.
– Là, c’est mon petit-fils avec un chapeau de Père Noël, il est drôle, hein?
– Oui, oh oui.
– Pis je peux faire des films aussi. Regarde, c’est mon petit-fils sur sa luge, avec son chapeau de Père Noël, il est chou, hein?
– Oui, il est chou.
– Et je peux aussi regarder mes mails. Tu vois, ça c’est une image que ma fille m’a envoyée de ma petite-fille aux Etats-Unis. Elle est belle, hein?
– Oui, elle est très belle.
– Et puis je peux regarder le temps qu’il fait à Nice.
– Ah oui, c’est utile.
– Oui, si je veux aller dans mon appartement de Nice, je peux voir s’il fait beau ou pas.
– Ah oui, effectivement.
– Je peux aussi jouer aux échecs. Regarde, c’est mon fils qui m’a installé le jeu. C’est bien, hein?
– Ah oui.
– Et là, tu vois? Hop, je peux écouter de la musique. C’est ma grande petite-fille qui m’a mis tout dedans.
– Ah oui, c’est formidable.
– Et là, j’ai même les horaires de train, quand je veux aller voir mes amis. Tu sais, ceux de Lausanne.
– Ah oui, c’est pratique.
– Et je peux rajouter plein de choses. Ah non, c’est extra. Je suis ravie. Mais pourquoi tu gardes ton vieux machin, toi?
– Ben, j’ai pas d’enfants, pas de petits-enfants, pas d’appartement à Nice, pas d’amis à Lausanne… En fait, j’en ai pas vraiment besoin.
– Oui, alors ça, c’est vrai. T’en as pas besoin…
– Mais, sinon le tien, il fait pas téléphone?
– Mais bien sûr. Pourquoi?
– Parce que tu m’appelles jamais.
–…

Brigitte Rosset, comédienne