20/10/2014

Mon amie connectée

– Tu vois Florence, c’est génial! Ce bracelet compte les kilomètres que je fais. Je sais en permanence où j’en suis. Du coup, je suis vraiment centrée.
– C’est bien! Je te disais que j’ai des gros soucis…
– Flo, tu peux te lever et marcher avec moi? Parce que si je m’arrête trop longtemps, je baisse ma moyenne de pas journaliers.
– Oui, attends, je pose mon café. C’est pas pratique de te suivre avec un café à la main…
– Et tu paies les cafés, s’il te plaît! Si j’attends que le serveur arrive, ça va me ralentir.
– Oui, je paie. Je te disais que j’ai des gros soucis et je voulais te demander…
– Tu vois comme je suis en pleine forme? Je suis bien dans mon corps, bien dans ma tête. Ça se voit, non? Et ça, grâce à mon bracelet qui calcule tout.
– Mais tu penses que…
– Ça me dit le nombre de pas, au pas près. Et de la maison au bureau, je fais le tiers de l’objectif de la journée, c’est dingue non?
– Ha oui! Mais…
– Parce qu’il faut se fixer un objectif journalier, sinon ça ne sert à rien. Là, ça indique les calories dépensées. Et je suis entrain de battre mon record!
– Béa, tu peux m’écouter s’il te plaît!
– Mais je ne fais que ça, Flo. Je suis ton amie et sincèrement, je te le dis: t’as vraiment une sale tête!! Ça ne m’étonne pas, tes soucis. C’est parce que tu fais pas assez de pas. Fais comme moi, connecte-toi! Tu sais, si t’es pas connectée à toi-même, tu peux pas l’être aux autres!
– Oui, je vois. Toi, t’es vraiment conne...ectée… Et pas moi…
– Ouais, vraiment! Bon, tu viens??

05/11/2011

Ainsi va la vie

ROSSET_1.jpgPaul, il descend tout seul l’escalier et y a un petit bus qui vient le chercher pour l’amener au Pivert.
Thomas, lui, il descend avec sa maman ou son papa, et ils partent à pied aux Tournesols.
En arrivant, Paul retrouve ses copains et ses copines, et fait un peu de lecture avec les animatrices.
Thomas, lui, il aime pas les livres, il préfère peindre ou jouer aux Lego.
A midi, Paul et Thomas ne rentrent pas manger à la maison. Ils restent avec leurs copains.
On leur prépare des repas équilibrés.
Eux, ils mangent tout seuls. Y en a qui arrivent pas.
S’ils se salissent un peu, c’est pas grave.
Ils sont obligés de faire une sieste après le repas. Aucun des deux n’aime ça.
Mais, s’ils restent tranquilles dans leurs lits, ça va aussi.
Thomas a toujours son doudou, Paul n’en a plus depuis longtemps.
L’après-midi, Paul part en promenade au parc ou au bord du lac. Thomas aussi.
Ils ne vont jamais très loin parce que ça prend déjà beaucoup de temps d’habiller tout le monde, et ils ne marchent pas tous au même rythme. Les animatrices les aident et, pour ceux qui sont trop fatigués, y a toujours les poussettes.
Parfois, ils font de grandes sorties, pour aller au musée ou pour voir un spectacle.
Pour Paul et pour Thomas, vers 15 h y a le goûter. Paul aime les biscuits secs, trempés dans le thé. Thomas, les croissants dans le chocolat.
Vers 17 h, le papa ou la maman ou la nounou de Thomas vient le chercher.
Paul, lui, rentre tout seul, avec le petit bus.
Thomas a 2 ans.
Paul a 92 ans.

Brigitte Rosset, comédienne